Culture et histoire

Musée d’anthropologie
Musée d’anthropologie

La ville de Vancouver est réputée pour son incomparable beauté naturelle et pour sa diversité culturelle.

Pendant des milliers d’années, la tribu Salish de la côte a habité la région désormais connue sous le nom de Vancouver. Leur histoire et leurs traditions culturelles, fondées sur un profond respect de la nature et des hommes, font partie intégrante du tissu culturel de la ville.

En 1792, le capitaine George Vancouver explora la crique de Burrard, le rivage actuel de la ville, et en décrivit les « paysages merveilleux innombrables ». Ce fut cependant la découverte de gisements d’or qui attira de nombreux colons européens dans l’ensemble de la région.

En 1827, la Hudson's Bay Company établit un comptoir sur le fleuve Fraser, à l’est de la ville actuelle de Vancouver. En trente ans, jusqu'en 1858, la ruée vers l’or dans la région du fleuve Fraser draina des milliers de prospecteurs, et les pionniers continuèrent d’affluer.

L’un des plus célèbres pionniers de la ville fut sans doute le légendaire « Gassy Jack » Deighton. Il fonda en 1867 le premier saloon de la région sur la rive sud de la crique de Burrard, qui prit ensuite le nom de Gastown. À quelques kilomètres de là, le légendaire parc Stanley, nommé en l’honneur de l’ancien Gouverneur général du Canada Lord Stanley, ouvrit officiellement ses portes en 1888.

Transport et fêtes

Dans les années 1880, des développements importants comme le Chemin de fer Canadien Pacifique ont stimulé la région en pleine croissance et attiré un afflux considérable d'ouvriers chinois. C'était la promesse de cette liaison d'une côte à l'autre qui a fait adhérer la province à la confédération en 1871. Lorsque la ligne de chemin de fer fut pratiquement terminée en 1886, la ville de Granville fut rebaptisée ville de Vancouver. Sa position en tant que plaque tournante du transport a garanti son rôle dominant dans la vie économique et sociale de la province.

Un siècle plus tard, la ville a célébré son 100ème anniversaire dans des proportions internationales, accueillant l’exposition universelle de 1986. Dans ce centre urbain où la croissance a été directement liée au développement des transports, le thème des transports et des communications adopté pour l’événement était particulièrement bien choisi.

Aujourd'hui, l'attrait cosmopolite de Vancouver provient probablement du caractère international de sa population. En effet, la ville compte de nombreux habitants aborigènes, ainsi que des descendants britanniques, chinois, japonais, allemands, indo-pakistanais, français, italiens, hollandais, scandinaves, ukrainiens, philippins et grecs, parmi de nombreuses autres nationalités.

En février et mars 2010, Vancouver a accueilli les Jeux olympiques et paralympiques d'hiver.

En tant que ville de renommée mondiale, Vancouver continue de rassembler les grandes nations du monde entier pour célébrer l'esprit humain et la réussite.