Île de Vancouver

Hébergement de luxe en pleine nature à Clayoquot, photo d’Albert Normandin
Hébergement de luxe en pleine nature à Clayoquot, photo d’Albert Normandin

La région de l’Île de Vancouver est un vaste territoire à faible densité de population, couvrant l’Île de Vancouver, les Îles Gulf, ainsi qu’une portion continentale. En 2009, le magazine Condé Nast Traveler a attribué à l’île de Vancouver, le second prix pour les Readers’ Choice Awards  dans la catégorie des « meilleures îles d’Amérique du Nord ».

Elle est dotée de l’un des écosystèmes les plus variés au monde : forêts tropicales, marais, prairies, plages, montagnes, océans, fleuves et lacs, le tout créant des habitats pour une multitude d’espèces sauvages. En fait, la région est l’un des meilleurs endroits au monde pour observer les baleines, observer les oiseaux, mais aussi pêcher le saumon et la truite.

La plupart de l’île est un parc naturel protégé. Elle contient plusieurs zones de forêts de pin et de cèdre anciennes, ainsi que des bocages naturels de chênes de Garibaldi, chose rare. L’île de Vancouver est traversée, du nord au sud, par les montagnes de Beaufort, lesquelles abritent l’un des plus vastes domaines naturels skiables du Canada.

La beauté et la tranquillité de cette région ont toujours attiré bon nombre d’artistes et d’artisans. Vous y trouverez dans les centres de population des galeries d’art, des studios et des boutiques vendant des spécialités et de l’artisanat local unique, particulièrement dans les îles Gulf.